Trouver des livres en langue wolof ? Oui avec la collection Céytu !

Pourquoi des livres en wolof ?

Utiliser les langues africaines dans la littérature est important pour la « résurrection de la mémoire africaine ». C’est ce qu’affirme l’auteur kényan Ngugi Wa Thiong’o ainsi que d’autres écrivains africains.

C’est dans cet esprit que furent créées en 2016 les livres de la collection Céytu avec des traductions en wolof d’oeuvres majeures d’auteurs francophones comme Aimé Césaire, Mariama Bâ ou encore Jean-Marie-Gustave Le Clézio.

Boubacar Boris Diop est à l’initiative de cette collection avec le soutien des éditions Zulma et Mémoire d’encrier.

Céytu est le nom du village du Baol où est né et inhumé l’historien et homme politique sénégalais Cheikh Anta Diop, figure incontournable de l’histoire de l’Afrique.

Les titres en langue wolof

Commander « Nawetu deret », Aimé Césaire (édition en wolof)
.

Commander
Commander « Bataaxal bu gudde nii » de Mariama Bâ (édition en wolof)
Commander
Commander « Baay Sama, doomu afrig » de Jean-Marie-Gustave Le Clézio (édition en wolof)

Découvrir tous les livres en wolof de la collection Céytu

Pour aller plus loin

Outre la réappropriation de la mémoire africaine, il s’agit également de démontrer une certaine émancipation linguistique vis-à-vis du français, qualifiée de « langue de l’ex-colonisateur » par certains auteurs africains et penseurs. En effet, l’idée du français comme première langue de scolarisation en lieu et place de la langue véhiculaire est dénoncée et remise en question. Sans oublier que la langue est aussi un instrument essentiel de transmission de la culture, une manière particulière de voir le monde et donc… une sorte de « soft power ».